L’équipe de Capital Formation est en charge du dispositif SAMETH pour vous aider dans vos démarches autour du handicap en entreprise. Saviez-vous que les prestations d’accompagnement de ce dispositif n’impactent pas votre trésorerie ? Nous vous proposons d’en découvrir un peu plus avec Katia Grondin, gérante et fondatrice de la société Capital Formation.

ClasseAffaire.re : Qu’est-ce que le service SAMETH en quelques mots ?
Katia Grondin : Les conseillers(ères) SAMETH apportent aides et conseils aux employeurs et aux personnes handicapées à toutes les étapes du maintien dans l’emploi de la personne en situation de santé fragile, sur son poste de travail, en fonction des besoins rencontrés : informations et conseils sur le cadre juridique et la démarche de maintien dans l’emploi, analyse de la situation et accompagnement dans la recherche et la construction de solutions adaptées, jusqu’à la mobilisation des aides et prestations techniques, humaines et financières pour la mise en œuvre de la solution de maintien.

Les situations rencontrées les plus souvent concernent des personnes qui sont confrontées au cours de leur vie professionnelle à :
–       La maladie (professionnelle ou non)
–       Un accident de la vie ou du travail
–       L’usure professionnelle due à la « pénibilité » du métier
–       Le vieillissement d’où apparition de douleurs chroniques invalidantes

ClasseAffaire.re : Pouvez-vous nous rappeler le contexte légal pour nos entreprises ?
Katia Grondin : La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées :
−      instaure un principe de compensation du handicap pour les travailleurs handicapés (adaptations du poste, formation, aménagement horaire…)
−      renforce l’obligation d’emploi pour les entreprises de plus de 20 salariés
−      augmente le montant de la contribution annuelle à l’Agefiph en cas de non-respect du quota de 6% de travailleurs handicapés
−      étend au secteur public le principe de contribution et créé le Fiphfp

Les 5 modalités possibles d’exécution de l’obligation légale sont :
−      L’emploi direct de travailleurs handicapés
−      L’accueil de stagiaires en situation de handicap
−      Le recours à la sous-traitance avec le milieu protégé (50%)
−      La mise en œuvre d’un accord d’entreprise, d’établissement ou de branche, prévoyant un programme en faveur des personnes handicapées
−      Le versement d’une contribution annuelle à l’Agefiph

Le cadre incite fortement les entreprises à agir.

ClasseAffaire.re : Qui est le public éligible au dispositif SAMETH ?
Katia Grondin : En premier lieu, les employeurs sont concernées : les entreprises du secteur privé qui relèvent de l’Agefiph mais aussi les fonctions publiques hospitalière, territoriale et d’Etat

Ensuite le salarié, l’agent ou le travailleur indépendant en situation de handicap et bénéficiaire de l’obligation d’emploi (L.5212-13 du code du travail) sont évidemment concernés.
Les statuts sont les suivants :
−      Reconnu en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) ou en voie de l’être par la MDPH
−      Victime d’accident du travail ou de maladie professionnelle avec IPP ≥ 10%
−      Titulaire de la carte nationale d’invalidité ou d’une pension d’invalidité
−      Bénéficiaire de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH)

ClasseAffaire.re : Comment fonctionne ce service SAMETH ?
Katia Grondin : Nous travaillons étroitement avec les médecins du travail qui nous signalent des situations complexes rencontrées en entreprise du fait de l’aggravation de l’état de santé d’un salarié ou suite à la survenue d’un accident de la vie empêchant la reprise totale du salarié .
Toute personne peut saisir notre service : le salarié lui-même ; l’entreprise ; une assistante sociale ; le médecin traitant ; un proche de la famille…etc
Notre intervention est possible à partir du moment où l’entreprise et le salarié sont d’accord pour être accompagné par le SAMETH dans la démarche de maintien dans l’emploi.
Nous pourrons ainsi co-construire la solution de maintien la plus adaptée à la situation d’emploi et aux contraintes de l’entreprise et mettre en œuvre les solutions retenues.

ClasseAffaire.re : Quel est le rôle de votre entreprise Capital Formation et de vos experts ?
Katia Grondin : Capital Formation porte le service SAMETH pour le compte de l’AGEFIPH, à La Réunion, depuis 5 ans déjà.
Nous centrons nos actions sur la compensation de la situation de handicap afin de permettre au salarié de retrouver sa capacité d’agir au sein d’un collectif de travail.
Nos experts prennent en compte les compétences du salarié,  l’altération de ses capacités dans son emploi et les contraintes économiques de l’entreprise pour élaborer la solution la plus adaptée.
Notre équipe est pluri-disciplinaire : psychologue du travail, psychologue clinicien, ergonome, ergothérapeute, ingénieur en ressources humaines.
J’espère que vos lecteurs en sauront un peu plus avec ces informations.
ClasseAffaire.re : Cela nous semble inévitable. Merci de votre attention 

BON A SAVOIR :
Le service est gratuit pour l’entreprise car totalement financé par l’Agefiph (secteur privé) et mis à disposition des établissements des fonctions publiques pour le compte du FIPHFP

COMMENT BÉNÉFICIER DU SERVICE ?
Appelez l’équipe du Sameth au 02.62.71.14.95 ou par mail : contact@sameth974.com

Pour en savoir un peu plus sur Capital Formation et son équipe, nous vous recommandons de faire un saut sur le site internet :
http://www.capital-formation.fr

Soyez chic, partagez avec vos amis !Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Author

Write A Comment