A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire ce mercredi 16 octobre, le MOCA (Montgaillard, Saint-Denis) a été le théâtre du lancement du REGAL Réunion. En présence d’une centaine d’acteurs et actrices du secteur, la charte fondatrice de ce « Réseau pour Eviter le Gaspillage ALimentaire » a été signée par les financeurs et partenaires de l’initiative. Une étape supplémentaire dans cette démarche participative tournée vers un objectif commun : promouvoir sur notre île le bien-manger pour soi… et pour la planète !

Un réseau, des missions et une source d’idées

Accompagner et faciliter, sur son territoire, la mise en œuvre de la lutte contre le gaspillage alimentaire en vue d’atteindre l’objectif de – 50 % de gaspillage alimentaire d’ici 2025. Enoncée noir sur blanc dans la charte paraphée ce 16 octobre par l’ensemble des partenaires et financeurs du projet (La Préfecture, l’ADEME, la DAAF, La Région, Le Conseil Départemental, la CASUD, la CINOR, la CIREST, la CIVIS, le TCO, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Réunion, RD2A, PHENIX et run’concept), cette démarche répond à l’objectif établi par le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Sur le terrain, les initiatives menées au quotidien pour réduire le gâchis sont légion. Sur tous les segments de la chaîne alimentaire, nombreux sont les acteurs et actrices locaux à être mobilisé-es pour s’attaquer au gaspillage alimentaire et, au-delà, pour promouvoir une alimentation saine et durable. C’est ce vivier d’idées, d’actions et de bonnes pratiques que le REGAL Réunion entend valoriser, dans une démarche territoriale collective au service du bien-manger pour soi et pour la planète. Lancé ce jour, le site internet local www.regal-reunion.re se fera le relais des initiatives recensées et constituera une ressource pour les membres du réseau, les professionnel-les et le grand public : actualités, informations réglementaires, fiches actions, guides, vidéothèque…

Un événement de lancement à l’image des valeurs portées par le réseau

C’est en effet par l’exemple, en faisant de chaque idée pratique une possible avancée sociétale, que le REGAL Réunion souhaite toucher le plus grand nombre. A l’image des actions inspirantes présentées dans les vidéos témoignages diffusées au MOCA ou encore du « Bar à jus des invendus » réalisé à partir de fruits et légumes invendus récupérés auprès d’une productrice locale. Une initiative complétée par la mise à disposition des participant- es d’un « vélo blender » qui a permis à chacun-e de pédaler pour préparer son propre jus ! En résumé, un « smoothie » à base d’activité physique, d’économie d’énergie, d’alimentation saine et de démarche « no gaspi » ! Ce ne serait pas ça, le développement durable? C’est d’ailleurs ce développement durable qui constitue le fil rouge de l’exposition itinérante Quand les artistes passent à table, initiée par le ministère de la Culture. Mises à disposition par le TEAT Champ Fleuri le temps de cette journée, les œuvres d’une quinzaine d’artistes contemporain-es ont permis de prolonger le débat sur l’alimentation et ses enjeux. Dis-moi comment tu te nourris, je te dirai qui tu es…

Un réseau pour et par les acteurs

Ouvert à toutes et tous sur la base du volontariat, le REGAL Réunion se veut un réseau – le premier des Outre-Mer – fait pour et par les actrices et acteurs. Porté par la SCOP réunionnaise RD2A, le projet n’a pas attendu ce lancement pour prendre vie. Le 8 février dernier, une première rencontre avait réuni plus d’une centaine de volontaires. Collectivement, ils ont constitué cinq groupes de travail thématiques qui, depuis, avancent de manière concrète : « Valorisation des biodéchets », « Don alimentaire », « Informer et sensibiliser », « Restauration commerciale », « Restauration scolaire ».

Cinq groupes de travail et autant de domaines qui recouvrent des aspects à la fois éthiques, environnementaux, économiques et sanitaires. Par le partage de points de vue, d’expertises, d’expériences ou d’actions, le REGAL Réunion entend favoriser l’intelligence collective, et créer dans la durée les synergies indispensables à la construction de réponses adaptées au territoire réunionnais.

Le REGAL Réunion est financé par la DAAF et l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets 2017-2018 du Programme National pour l’Alimentation, la Région Réunion, ainsi que par RD2A, la SCOP qui porte la construction du réseau, PHENIX, l’application anti-gaspi tout récemment lancée à La Réunion et run’concept, agence-conseil en Relations Publics.

Un stand de préfiguration de la suite du Réseau était à disposition de l’ensemble des participant-es pour recueillir encore plus d’idées, de besoins et projets à mener. Car le REGAL Réunion se nourrit de l’implication de chacun. Et ce n’est que le début ! Pour lutter contre le gaspillage alimentaire et développer un système alimentaire durable, du champ à l’assiette, de la production à la consommation, tous les acteurs doivent se mobiliser maintenant, et de façon pérenne.

Le saviez-vous ?

  • En France, une personne sur 10 a du mal à se nourrir*
  • Dans le monde, 800 millions de personnes souffrent de la faim, pendant que 1,4

    milliard d’adultes sont en situation de surpoids*

  • Chaque année, les pertes et gaspillages alimentaires représentent 1,3 milliard de

    tonnes dans le monde* et 10 millions de tonnes en France**.

  • En France, le gaspillage alimentaire coûte entre 16 milliards d’euros par an**.
  • Le gaspillage alimentaire est aussi un gaspillage de ressources naturelles. Cet

    impact carbone des pertes représente 15,3 millions de tonnes équivalent CO2, soit 3% de l’ensemble des émissions de l’activité nationale**.

    * Food and nutrition in numbers, FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations), 2014
    ** Pertes et gaspillages alimentaires : l’état des lieux et leur gestion par étapes de la chaine alimentaire, ADEME, mai 2016.

    Infos pratiques

    Site internet : www.regal-reunion.re
    Questionnaire grand public : http://bit.ly/REGAL-questionnaire-OK

 

 

All-focus
Soyez chic, partagez avec vos amis !Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Author

Write A Comment