L’association réunionnaise Open-Atlas crée en 2008 a lancé depuis 10 jours une grande campagne de financement participatif sur internet pour soutenir son dernier projet, aboutissement de trois ans de travail. L’objectif est de collecter au minimum 20 000 €. A l’heure où nous écrivons ces lignes 38% du chemin est fait et il reste 30 jours pour mobiliser les bonnes volontés. Le pari est donc sur la bonne voie !  Mais découvrons un peu ce projet qui mobilise les réunionnais.

Communecter est un réseau sociétal qui se distingue des réseaux sociaux classiques par sa volonté d’implantation locale, au niveau de chaque commune, là où les décisions citoyennes prennent tout leur sens. Les communes de Saint Louis, du Port et de La Possession se sont montrées intéressées par la plateforme et elle entend bien devenir un outil incontournable dédiés aux citoyens de tous les territoires de France et d’Outre-Mer. A la base de ce projet, ce sont quatre informaticiens passionnés du web qui ont réuni un collectif disséminé dans le monde entier (Nouméa, Lille, Toulouse, Paris). “ Le projet Communecter c’est être connecté à sa commune. On se référence et on a accès à une cartographie pour trouver des informations localement. Chaque citoyen peut indiquer les commerçants et les services qu’il apprécie (garagiste, crèche,…), les associations auxquelles il participe (troupe de théâtre, école de musique, jardins partagés,…), ou les projets qu’il est lui-même en train de créer ou de faire vivre  » explique Tibor Katelbach, l’un des porteurs du projet. “ Et pour les inquiets, précisons que les données collectées, contrairement à d’autres réseaux sociaux, restent la propriété des citoyens et ne seront jamais utilisées à des fins commerciales ” ajoute-t-il avec beaucoup d’implication.

Incubé à la technopole de Saint Denis, le projet Communecter a bénéficié d’une aide de la région et du regard bienveillant de la préfecture. Pour rester indépendant, citoyen et libre, le réseau sociétal Communecter a recherché le moyen de financement qui lui correspondait le mieux. Quoi de plus naturel alors que de se tourner vers ceux qui s’en serviront le plus ? La plateforme souhaite donc prendre son envol vers des contrées plus lointaines grâce à la participation des citoyens qui peuvent dès aujourd’hui soutenir le projet en ligne à l’adressehttp://www.kisskissbankbank.com/communecter-se-connecter-a-sa-commune


Retrouvez toute leur actualité : www.communecter.org

Soyez chic, partagez avec vos amis !Share on LinkedInTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+
Author

Write A Comment