Category

Santé et biotechnologie

Category

La Réunion dispose de son hélicoptère exclusivement dédié au SAMU

Ce projet a été lancé et mené à terme par le CHU de La Réunion et l’ARS OI. Il vise à compléter l’offre de soins dans l’île par un moyen dédié d’intervention rapide. L’hélicoptère réceptionné par HELILAGON, sera exclusivement utilisé pour des services d’aide médicale urgente (SAMU).

C’est dans le cadre d’une cérémonie officielle à l’altiport d’HELILAGON, à l’Eperon (Saint- Paul), que le nouvel hélicoptère du SAMU de type H135 a été inauguré vendredi 7 décembre 2018. L’appareil basé à l’aéroport Roland Garros, avec un équipage en alerte permanente, est opérationnel depuis le 10 décembre.

Un moyen d’intervention plus rapide

Cet Héli-SMUR jaune et bleu répond exclusivement à un service sanitaire : soit pour déplacer une équipe médicale sur le lieu d’intervention (transport primaire), pour la prise en charge de personnes en situations critiques (ex : AVC, attaques cardiaques…) ; soit pour un transfert inter hospitalier vers un établissement adapté au besoin du patient (transport secondaire). Le gain de temps pour certaines interventions sera indéniable.

L’arrivée de cet appareil est le résultat du projet porté de longue date par le CHU de La Réunion et l’agence régionale de santé de l’océan Indien (ARS OI). Ensemble, ils ont convaincu le gouvernement de doter La Réunion d’un Héli-SMUR. L’appareil financé par l’ARS OI a donné lieu à un appel d’offres remporté par le groupe SAF Hélicoptères, propriétaire d’HELILAGON. Le groupe SAF est réputé en métropole pour ses compétences dans les opérations SAMU. A La Réunion, HELILAGON effectue ce type de missions depuis 1997, via ses hélicoptères de type Ecureuil.

Un hélicoptère d’urgence de la dernière génération

Le EC135 (maintenant H135) a été conçu pour les opérations SAMU et sa fiabilité fait qu’il est aujourd’hui utilisé dans plus de 60 pays dans le monde. Ce type d’appareil est le plus silencieux de sa catégorie et cette nouvelle version T3H est équipée de la technologie Hélionix qui ajoute encore un niveau de sécurité en vol. Conçu pour accueillir ce que l’on trouve en général dans un véhicule de secours et d’assistance aux victimes, l’hélicoptère permet d’embarquer deux urgentistes et une centaine de kilos de matériel médical pour les interventions.

Une entreprise qui mêle technicité et engagement pour le territoire réunionnais

HELILAGON investit depuis plus de 30 ans dans les activités héliportées à La Réunion. Que ce soit dans les missions de travail aérien, du transport de passagers, en passant par les vols sanitaires, la compagnie met en œuvre l’ensemble des moyens humains et techniques nécessaires au service de la communauté réunionnaise. Récemment, 5 emplois ont été créés pour l’exploitation de l’Héli-SMUR. « C’est une fierté de pouvoir rendre ainsi service à la communauté », souligne Eneas Lima, directeur d’HELILAGON, avant de rappeler combien ces services héliportés sont moteurs dans le développement du territoire et de son image à l’extérieur : « si le survol en hélicoptère est l’activité touristique préférée dans l’île, c’est aussi celle qui incite le plus les gens à revenir, pour découvrir de nouveaux endroits ».

La Clinique Les Tamarins certifiée A par la Haute Autorité de Santé

Filiale du groupe Les Flamboyants, La Clinique Les Tamarins a été certifiée A et sans aucune recommandation par la Haute Autorité de Santé. La procédure de certification est obligatoire pour tous les établissements de soins. Elle permet d’évaluer le système d’amélioration de la qualité de prise en charge du patient, le niveau de sécurité des soins et, de ce fait, l’organisation interne des établissements.

La Clinique Les Tamarins, centre de rééducation basé au Port et spécialisé dans les affections du système nerveux, a été concernée ces derniers mois par la procédure obligatoire de certification de la Haute Autorité de Santé. L’organisme public indépendant intervient tous les 4 ans dans l’ensemble des établissements de soins publics et privés en France, afin d’évaluer la qualité et la sécurité de la prise en charge de leurs patients ainsi que leur système d’amélioration continue.

Pour une meilleure expertise, la Haute Autorité de Santé a fait récemment évoluer son système d’évaluation. Opérationnelle depuis fin 2014, la nouvelle procédure de certification amène les établissements à s’auto-évaluer en les encourageant à installer la méthode dite « patient-traceur ». Celle-ci leur permet de mieux identifier les axes d’amélioration en matière d’accompagnements thérapeutiques pluridisciplinaires.

L’obtention de la certification A par la Clinique Les Tamarins, pour une durée de six ans et sans aucune recommandation, fait suite à celle obtenue en janvier dernier par la Clinique Les Flamboyants Ouest, spécialisée dans les maladies dépressives et névrotiques.

Cette reconnaissance de la Haute Autorité de Santé (HAS) confirme les efforts déployés par le groupe Les Flamboyants pour offrir une prise en charge de qualité, adaptée aux besoins de chacun. Son exigence envers les patients et leur bien-être, et son engagement face aux enjeux de santé publique à La Réunion, le poussent à être un acteur dynamique, en recherche constante de solutions novatrices, et à investir régulièrement dans des équipements de pointe.

A propos de…
Le Groupe Les Flamboyants a été créé en 1995 par son Pdg actuel, le Dr Gérard d’Abbadie, et son épouse Marie-Andrée, tous deux médecins psychiatres. L’aventure entrepreneuriale a débuté après avoir pris conscience du manque de prise en charge de la dépression.
Premier acteur privé à s’être spécialisé dans la santé mentale à La Réunion, le groupe s’est développé et diversifié au fil des ans tout en conservant ses valeurs d’entreprise familiale.
Dirigé depuis peu par Aude d’Abbadie-Savalli, le groupe compte plus de 350 collaborateurs répartis au sein de trois établissements. Les cliniques Les Flamboyants Ouest et Les Flamboyants Sud sont spécialisées dans la prise en charge des maladies dépressives et névrotiques, La Clinique Les Tamarins dans la réadaption fonctionnelle neurologique après un AVC notamment.

http://clinique-tamarins.com

La société SAE inaugure son unité de sérigraphie

Afin de répondre à la demande croissante de ses clients en matière de personnalisation des vêtements de travail, SAE a fait le choix de concentrer l’ensemble de son activité de sérigraphie et d’impressions numériques à La Réunion.
La société vient d’investir dans un nouvel atelier de 130 m2 au Village artisanal du Port dont l’activité est confiée à l’entreprise Idfixe. Un investissement de près de 150 000 euros a été consenti et deux emplois ont été créés.

La société SAE évolue depuis 20 ans dans le secteur hautement réglementé des équipements de protection individuelle (EPI). Des incontournables chaussures de sécurité aux chasubles, il est aussi question de gants anti-scalp, de protections contre la pluie ou encore de vêtements de travail. A la demande des entreprises, la plupart de ces produits font l’objet d’une personnalisation, et ce, qu’il s’agisse d’y ajouter un logo, de promouvoir une marque ou de porter l’intitulé d’un projet. C’est donc naturellement que la société SAE s’est lancée il y a quelques années dans une activité de sérigraphie et d’impressions numériques.

La demande étant en croissance constante, son dirigeant Christophe Rallu a choisi de privilégier l’internalisation de cette activité connexe à son cœur de métier, la vente et le conseil en EPI, plutôt que de faire appel à l’extérieur. Jusqu’en août dernier, 40 % des commandes de sérigraphie et d’impressions numériques étaient réalisées par un prestataire installé à l’Ile Maurice. La nouvelle unité inaugurée ce jour offre de nouvelles perspectives pour la société qui illustrent davantage ses valeurs de développement durable. Dorénavant, l’intégralité des demandes clients sont traitées par le nouvel atelier de la société : SAE Productions. Celui-ci est installé au Village artisanal du Port. 

Photo 130
Christophe RALLU, dirigeant de la société SAE, et Eric DORLA, gérant de l’entreprise Idfixe.

De près de 300 m2 et doté de nouvelles machines, le site permet une plus grande capacité de production, passant de 2 800 à 4 000 pièces par mois environ, et offre de meilleures conditions de travail. Pour SAE, il s’agit d’un investissement de près de 150 000 euros consenti uniquement sur fonds propres et qui se justifie pleinement au regard de son plan de développement basé essentiellement sur la réactivité et la qualité de service.

L’activité au sein de l’atelier est confiée à l’entreprise Idfixe, partenaire de SAE depuis près d’un an. Ce nouvel outil de production mis à sa disposition et la demande des clients de SAE lui ont permis d’ores et déjà de créer deux emplois.

A propos de…
La Société Australe Équipement, plus communément appelée par son acronyme SAE, est précurseur et leader depuis 20 ans dans le secteur des équipements de protection individuelle (EPI). Forte d’une équipe de 20 collaborateurs et d’un catalogue riche de plus de 700 références, la société équipe la plupart des professionnels réunionnais afin qu’ils exercent leur métier dans les meilleures conditions. Plus d’un salarié sur trois à La Réunion est concerné par les EPI.

Innov’Réunion 2015 : La Technopole de La Réunion réunit 200 acteurs « économie et santé » sur la thématique des soins numériques

Près de 200 personnes ont participé aujourd’hui à la conférence-débat Innov’Réunion organisée par la Technopole de La Réunion, en partenariat avec le CHU, l’ARS et le GCS Tesis sur la e-santé. Professionnels de la santé, startups innovantes locales et experts nationaux et internationaux, ont apporté tout au long de la journée leurs visions et leurs retours d’expériences sur le sujet. Une opportunité également pour les entrepreneurs locaux de comprendre les enjeux de la santé connectée et de se positionner sur ce marché économique émergent à fort potentiel.

Un événement annuel de la Technopole de La Réunion
Depuis 2012, la Technopole de La Réunion organise un événement annuel dédié à une thématique « innovation » en lien avec les enjeux du territoire.

Cette année, elle a souhaité mettre en avant la e-santé à travers les soins numériques, un sujet au cœur de l’actualité de l’innovation économique. « La e-santé opère une réforme de notre système de santé et des pratiques des acteurs médicaux, une révolution qui représente un enjeu majeur pour La Réunion et ses entreprises. L’une de nos missions est d’accompagner les porteurs de projets innovants et développer la création d’entreprises. En organisant un événement tel qu’Innov’Réunion sur la e-santé, nous voulons attirer l’attention des entrepreneurs locaux et les motiver à se positionner sur ce marché émergent », précise Elisabeth Peguillan, Directrice Générale de la Technopole de La Réunion.

La 3ème édition d’Innov’Réunion a été organisée en partenariat avec le CHU, l’ARS et le GCS Tesis, pour comprendre les enjeux de la santé connectée, son marché, ses applications et ses perspectives et réussir la mutation de La Réunion en territoire de soins numériques.

Innov’Réunion 2015 consacré à la e-santé
Plus de vingt orateurs et une dizaine de sujets étaient au programme d’Innov’Réunion 2015. L’ouverture a été réalisée par Madame la Secrétaire d’Etat au Numérique, Axelle LEMAIRE, qui a rappelé que la e-santé n’est pas un simple secteur économique mais une évolution de société qui s’annonce.

La journée a été rythmée par plusieurs grandes thématiques. Le matin, les orateurs se sont exprimés sur la dimension internationale de la révolution numérique dans la santé, le marché national de la e-santé et la mutation du territoire réunionnais. L’après-midi était organisée sous forme d’atelier-débat sur les étapes de mises en œuvre et les gains d’efficacité apportés par la mise en œuvre de la numérisation des échanges entre professionnels de santé.
Des temps d’échanges avec la salle étaient également au programme, afin de travailler ensemble pour faire de La Réunion la vitrine technologique des innovations appliquées à la Santé.

Pour en savoir plus :

Pour télécharger le communiqué de presse avec les résumés des interventions des orateurs de la journée, cliquez sur le lien suivant : Innov’Réunion 2015