Category

Informatique et internet

Category

Une première française à la Réunion avec ZEOP : 1ère connexion 10 gigabits FTTH en conditions réelles

Au Port, le 4 mai 2017 – 10h00 – ZEOP et son partenaire industriel ZTE réalisent aujourd’hui la première connexion grandeur nature à 10 Gigabits par seconde. Une première pour la Réunion en matière de très haut débit fibre optique. Grâce à la technologie XG-PON, ce très haut débit de nouvelle génération utilise le réseau fibre optique de « monsieur tout le monde » pour délivrer dans chaque foyer des débits inégalés jusqu’ici.

En conditions réelles

Ils l’ont fait. Et ce n’est pas à Paris dans les laboratoires habituels que cette performance a eu lieu, mais au cœur de l’Océan Indien. Zeop, opérateur historique de la fibre optique à la Réunion et son partenaire industriel ZTE ont réalisé la 1ère démonstration d’une connexion 10G, en situation réelle chez l’habitant, le 4 mai 2017, à la Réunion.

Grâce à une maquette grandeur nature et des ordinateurs et modems de nouvelle génération spécialement arrivés des usines ZTE et configurés pour l’occasion, une première connexion à 10 gigabits par seconde (10.000 x 1 méga) a pu être établie à Sainte-Marie (Réunion) ce jeudi 4 mai 2017. Une performance technologique réalisée en situation réelle d’un client grand public FTTH ZEOP.

•       Quand en juin 2013 ZEOP lance sa première connexion fibre optique FTTH à la Réunion, les débits moyens en AdsL étaient en moyenne à 5 Megabit par seconde à La Réunion.

•       Dès octobre 2015, Zeop lance pour ses clients grands publics ses offres à 1 Gigabit par seconde.

•       En 2017, près de 150.000 foyers sont désormais éligibles aux offres fibre optique, ce qui fait de la Réunion un des départements les plus fibrés de France.

Pour les Réunionnais, à 11 000 km de l’Europe, le débit est un moyen nécessaire et vital de réduire la distance qui les sépare du reste du monde.

ZEOP, un opérateur engagé

Avec 150 000 foyers raccordables au 1er mai 2017, Zeop s’affirme plus que jamais comme l’opérateur de très haut début de référence en Outre-mer. En déployant son réseau dans 16 communes en simultané, Zeop fera de la Réunion le département le plus fibré de France, devançant certaines grandes villes de métropoles et rivalisant avec les pays asiatiques les plus avancés en matière de réseau de Très Haut Débit.

Vers une Smart Island

 

Avec un taux de couverture très haut débit parmi les plus forts de France, La Réunion est devenue un écosystème de premier ordre pour les entreprises innovantes et les start-up, que ce soit par l’obtention du Label French Tech ou encore l’inauguration en 2017 du Village by CA dont ZEOP est membre fondateur.

Opérateur fournisseur d’accès internet mais aussi aménageur numérique de pointe, ZEOP poursuit le déploiement du premier réseau FTTH de l’île, dans l’ensemble des quartiers de l’île sans oublier les écarts.

 

« Les deux tiers des réseaux fibre optique de la Réunion ont été posés et sont maintenus par Zeop », se félicite Nassir Goulamaly, le directeur général du groupe Oceinde et actionnaire de ZEOP. La situation géographique de notre département nous oblige à conserver une longueur d’avance. C’est ce que nous faisons aujourd’hui avec ce pilote technologique grandeur nature : nos réseaux sont prêts à accueillir des débits toujours plus élevés. Nous sommes en marche vers la Smart Island pour laquelle nous militons depuis des années ».

Pour William TAN, Directeur Général de ZTE France, « la fibre optique offre des performances sans limites et cette technologie 10 Giga à vocation à se généraliser dans les années qui viennent sur l’ensemble des réseaux FTTH mondiaux. Nos ingénieurs sont depuis plusieurs jours à la Réunion pour mettre en place et configurer ces nouveaux équipements. Nous sommes fiers d’accompagner ZEOP dans ses développements depuis 2013 ».

Zeop ne livre pas encore de date pour la commercialisation d’une offre pour le Grand Public en 10 Giga mais « entre la phase de laboratoire et les simulations en grandeur nature comme aujourd’hui, nous approchons à grand pas d’une commercialisation qui permettra à chaque Réunionnais de bénéficier de la meilleure technologie ! » confirme Frédéric Le Boterve. « Cette révolution est en marche et nous allons l’amener dans chaque foyer ».

La technologie XG-PON

Le débit démontré de 10 Giga bit par seconde est 10 000 fois plus rapide qu’une connexion à 1 Megabit par seconde.

La force technologique de la démonstration repose sur le fait que le 10 Gigabit par seconde, est compatible à   100 % avec le réseau FTTH déjà déployé par Zeop, jusqu’à la Prise Terminale Optique (PTO) de raccordement chez l’abonné. Ainsi, lorsque Zeop ouvrira à la vente les connexions à 10 Giga, aucune mise à  jour du réseau de fibre optique FTTH ne sera nécessaire, l’installation chez le client est d’ores et déjà compatible.

A propos de Zeop :

ZEOP a pour ambition d’apporter le très haut débit à tous les Réunionnais. ZEOP déploie son propre réseau très haut débit en fibre optique (FTTH, FTTO et FTTC), entièrement distinct du réseau ADSL. La maîtrise de bout en bout de son réseau de près de 1500 kilomètres fait de ZEOP l’opérateur réunionnais de référence pour le très haut débit. ZEOP est le premier opérateur très haut débit de La Réunion avec des offres jusqu’à 1 Gbps. 100 % de ses clients ont accès aux offres triple play, à la TV en HD et à la VOD. Opérateur Réunionnais pour les Réunionnais, Zeop-Réunicable fait travailler plus de 150 collaborateurs entre le Nord, l’Est, l’Ouest et le Sud. Son service client est hébergé à 100 % à la Réunion.

A propos de ZTE :

Inscrite à la bourse de Shenzhen depuis 1997, cotée en bourse à Hong Kong depuis 2004. ZTE se concentre sur quatre domaines clés: équipements de télécommunications, appareils mobiles, solutions d’entreprise et technologies émergentes, dans le cadre de la nouvelle stratégie M-ICT Engagé pour fournir des produits et des services de communications personnalisés complets pour les entreprises ZTE est classé parmi les meilleures entreprises d’équipement de télécommunications TOP 3 ZTE a généré des revenus d’exploitation de 15 milliards USD. Leader dans l’innovation Top-3 pour la cinquième année d’affilée avec plus de 60 000 dépôts de brevets, environ 60 000 employés, 107 branches réparties dans le monde, 9 centres logistiques et 15 centres de formation dans le monde, 1 centre client global, 6 centres clients régionaux, 46 centres locaux clients, plus de 10 000 employés après-vente, plus de 3 000 partenaires contractuels locaux.

Le Medef Réunion présente le Diag Numérique !

A l’occasion du lancement de la commission Transformation Numérique, un outil innovant, élaboré par le MEDEF, a été présenté : le Diag Numérique. Cet outil permet, en quelques minutes, de savoir où en est l’entreprise dans sa transformation numérique pour relever les enjeux technologiques, de mondialisation et surtout améliorer sa compétitivité et son accès aux marchés.

La Commission Transformation Numérique du MEDEF Réunion, présidée par Yannick Berezaie, Directeur Général d’Isodom, a été lancée ce vendredi 3 février en présence d’une trentaine de chefs d’entreprise pour aborder les différents besoins et problématiques rencontrés par les chefs d’entreprise dans leur transformation numérique. Cette commission fait partie des nouveaux services d’accompagnement aux adhérents proposés par Didier Fauchard, Président du MEDEF Réunion depuis Juillet 2016.

Elle a pour objectif d’apporter des conseils concrets aux entreprises, tant au niveau des processus techniques que managériaux. Des spécialistes seront invités à partager leurs bonnes pratiques et les chefs d’entreprise pourront échanger sur les problématiques rencontrées, pour mettre en place les outils, structurer leurs organisations et être au fait des bonnes pratiques numériques pour se développer.

Le numérique est un levier indispensable pour faire gagner les entreprises en compétitivité et en innovation. La transformation numérique des entreprises réunionnaises est donc une condition essentielle pour leur développement et leur conquête de nouveaux marchés.

C’est la raison pour laquelle le Diag Numérique propose aux chefs d’entreprise d’établir leur diagnostic en 10 minutes seulement par le biais d’une cinquantaine de questions fermées à choix multiples. Relation-client, offres et partenaires, organisation interne, formation et compétences, évolution stratégique, … . Le MEDEF Réunion invite les chefs d’entreprise à faire ce test en ligne sur : www.diag-numerique.fr, qui leur permettra d’obtenir une évaluation structurée et pertinente de leur niveau de transition numérique.

A propos de
Le MEDEF Réunion est le premier réseau d’entrepreneurs de La Réunion, fédérant plus de 450 entreprises dont 85% de TPE / PME de moins de 50 salariés et 21 syndicats professionnels. Il défend et fait valoir les intérêts des entreprises auprès de l’ensemble des décideurs et promeut l’esprit d’entreprendre. Il accompagne les chefs d’entreprise dans leur quotidien en apportant des informations et des conseils dans les domaines social, juridique, formation, emploi, économie…
www.medef-reunion.com

OpenSphere : deux conférences cybersécurité à Maurice et à la Réunion

OpenSphere Mauritius et OpenSphere Réunion ont organisé deux conférences cybersécurité, respectivement les 27 et 29 septembre derniers.

A Maurice, pour sa première édition, le thème cybersécurité choisi était celui de l’ISO 2700X avec une approche pragmatique de la mise en place de la norme, en utilisant les best practices fournies par cette dernière. Une trentaine de participants ont répondu présents au Voilà Bagatelle parmi les clients grands comptes d’OpenSphere.

A la Réunion, pour sa 8è édition, le thème cybersécurité était celui de la fraude : de la manipulation au social engineering, il n’y a qu’un pas que les cyber-criminels ont bien compris et exploitent pleinement. « La fraude au Président » consiste à usurper l’identité du Directeur Général et faire exécuter des virements bancaire, à un collaborateur manipulé, dans le cadre d’opérations soi-disant top secrètes. Elle aurait rapportée plusieurs centaines de millions d’euros en 2015 en France. La conférence a été organisée en partenariat avec Jean-Marc Grémy, de Cabestan Consultants ainsi qu’un investigateur en cyber criminalité de Malartic qui a également apporté son éclairage sur les procédures de dépôt de plainte. Plus d’une centaine de personnes avaient répondu présentes à l’invitation de Stéphane Jaillet, le président du groupe OpenSphere.

 

A propos d’OpenSphere : 

Le groupe OpenSphere est un cabinet de conseil international en cybersécurité, créé en 2005 à l’ile de la Réunion, à l’initiative de ses trois associés.

Expert indépendant et reconnu en cybersécurité (ayant obtenu le label France Cyber Security 2015), à taille humaine, le groupe exerce ses activités de conseil, d’audit techniques, de formation et d’accompagnement ISO27k dans la zone Océan indien, en Afrique, aux Caraïbes et en Europe. Le groupe est implanté à La Réunion, à Maurice, en Martinique et en Guadeloupe et ouvrira prochainement une filiale en métropole.

http://www.opensphere.fr

Deuxième congrès des DAF : BDO HDM mobilise les entreprises réunionnaises

Le Mardi 4 octobre, le cabinet BDO-HDM, fort de son appartenance au 5ème réseau mondial d’audit et de conseil, à organisé au Lux à l’Hermitage, la deuxième édition du Congrès des DAF (Directeurs Administratifs et Financiers) et des Directeurs Juridiques de La Réunion qui a réunit 150 participants venant d’une centaine de sociétés.

Le DAF, ou Directeur Administratif et Financier, est un métier en pleine mutation. « On est passé d’un métier de contrôle vers un métier d’anticipation et de conseil. Le rôle du DAF est moteur dans la prise de décision et la partie veille est extrêmement importante en particulier sur l’ensemble des réglementations qui évoluent très rapidement », explique Jocelyne Ative, associée du Cabinet BDO-HDM. « Il doit balayer un panel de compétences allant du financier, à l’économie, en passant par la gestion de trésorerie, le digital, le droit juridique et fiscal ou encore les ressources humaines. Le DAF est pour ainsi dire le bras droit du chef d’entreprise, sa cheville ouvrière. »

Le congrès réunit sur une même journée et en un même lieu des experts de référence. Pour les participants, c’est une occasion unique de s’informer sur les dernières tendances de la profession, de prendre du recul sur des sujets de fond, d’échanger avec des homologues, de rencontrer des partenaires, de nouer des contacts utiles, de comprendre l’évolution des métiers du chiffre, et de trouver de nouvelles idées afin d’être plus efficient dans leur fonction.

La thématique 2016 du congrès était « Le DAF au coeur de la transformation de l’entreprise». C’est autour d’une quinzaine de sujets que cette thématique a été explorée par les participants. La conférence sur les Cyber-attaques animée par MDSI, la Police et la Gendarmerie Nationale a tenu son public en haleine. Les chiffres sont éloquents : à La Réunion, 3 entreprises sur 5 subissent une Cyber attaque tous les ans. Les DAF sont les acteurs de la mise en place de protections adaptées pour leurs entreprises. Le Groupe Bourbon Voyages et Digital Réunion ont également expliqué les modèles d’évolution digitale par secteur d’activité avec comme exemple le tourisme, parfaite illustration de difficultés mais aussi des avantages que peut tirer une entreprise à s’adapter à ce nouvel environnement.

Enfin, l’intervention sur la préparation de l’entreprise au contrôle fiscal dans le cadre de la nouvelle transmission de données numérisées a été également particulièrement attendue.

Cette journée d’information et d’échanges a été hautement appréciée par une catégorie de professionnels régulièrement confrontés à des enjeux économiques cruciaux. La fiscalité, la réforme du droit des contrats, la loi Travail mais aussi la fiscalité dans les DOM, autant de sujets qui ont pu être abordés à travers des conférences généralistes, des Masters Classes techniques et des Ateliers solutions.

Cette journée d’échange à permis à chaque participant de prendre conscience qu’il devait être le moteur du changement de son entreprise. Le congrès des DAF et des Directeurs Juridiques de l’Océan Indien s’impose désormais comme un rendez-vous incontournable dans le paysage économique local.

Pour en savoir plus sur le cabinet BDO HDM : http://www.hdm.re

Changement de date pour le Forum NxSE 2016

Afin de garantir la présence de plusieurs intervenants clés, le Forum NxSE prévu initialement le 1&2 septembre à Saint-Denis de La Réunion est décalé au 24 et 25 novembre 2016.

Le Forum NxSE, réunira les entreprises françaises et européennes avec leurs homologues de l’océan Indien et de l’Afrique francophone et anglophone. L’objectif est le développement de l’économie réunionnaise en faisant connaître le savoir-faire des acteurs du numérique de La Réunion, en favorisant la coopération régionale et internationale et en créant des opportunités d’affaires Sud-Sud et Nord-Sud.

Créé à l’initiative de Digital Réunion, et soutenu par de nombreux partenaires institutionnels et privés, NxSE 2016 prendra place à Saint-Denis de La Réunion et proposera un programme riche en opportunités d’affaires et conférences de veille stratégique :

– 250 entrepreneurs et décideurs du numérique, de l’innovation et du commerce international;

– dont 100 participants et intervenants venant de 10 pays d’Afrique (Sénégal, Côte d’ivoire, Ghana, Éthiopie, Tanzanie, Kenya, Ouganda, Afrique du Sud, Mozambique, Tunisie)

– 15 conférences thématiques animées par des intervenants de référence dans les domaines clés de la Transformation Numérique : Telecoms, Mobile Money, E-Banking, Smart Cities, Big Data, IoT, ESanté, E-Tourisme, Startups, E-Education ;

– Deux masterclass pour maîtriser l’état de l’art de deux défis du numérique ;

– une zone d’exposition pour 30 entreprises et partenaires ;

– 48H de Hackathon ouvert aux étudiants pour imaginer une solution digitale innovante.

Au delà de l’exposition, des conférences et tables rondes, la dimension « One to One » de l’événement permettra aux participants de bénéficier de rendez vous d’affaires ciblés et de sélectionner les meilleurs partenaires pour leurs projets. L’objectif est de favoriser le développement de la filière numérique à La Réunion : développer la coopération régionale, nationale et internationale, créer des opportunités d’affaires en faisant connaître le savoir-faire des entreprises du secteur des technologies de l’information de La Réunion.

A PROPOS DE DIGITAL REUNION

L’association des professionnels du Numérique à La Réunion, est une association créée en 1997 à la demande des professionnels de la filière, qui réunit les principaux acteurs du marché dans le secteur du numérique. Tous convergent vers un même objectif : participer à la création de conditions économiques, législatives et concurrentielles indispensables au développement de la filière.

Avez-vous vos billets pour NxSE ?

Les 1er et 2 septembre 2016, se tiendra à La Réunion la première édition de NxSE (prononcez Nexi) le Forum International de la Transformation Numérique, rendez-vous incontournable des entreprises et organisations françaises et européennes avec leurs homologues de l’océan Indien et de l’Afrique francophone et anglophone.

D’envergure internationale et unique en son genre, ce forum d’affaires annuel réunit les acteurs du numérique de la zone Afrique, de France et d’Europe en un seul et même lieu, l’île de La Réunion, territoire candidat à la labellisation French Tech. L’objectif est le développement de l’économie réunionnaise en faisant connaître le savoir-faire des acteurs du numérique de La Réunion, en favorisant la coopération régionale et internationale et en créant des opportunités d’affaires Sud-Sud et Nord-Sud.

Créé à l’initiative de Digital Réunion et soutenu par de nombreux partenaires institutionnels et privés, NxSE 2016 prendra place au Mercure Créolia de Saint-Denis de La Réunion et proposera un programme riche en opportunités d’affaires et conférences de veille stratégique :

– 250 entrepreneurs et décideurs du numérique, de l’innovation et du commerce international ;

– dont 100 participants et intervenants venant de 10 pays d’Afrique (Sénégal, Côte d’ivoire, Ghana, Éthiopie, Tanzanie, Kenya, Ouganda, Afrique du Sud, Mozambique, Tunisie) ;

– 15 conférences thématiques animées par des intervenants de référence dans les domaines clés de la Transformation Numérique : Telecoms, Mobile Money, E-Banking, Smart Cities, Big Data, IoT, E-Santé, E-Tourisme, Startups, E-Education ;

– Deux masterclass pour maitriser l’état de l’art de deux défis du numérique ;

– une zone d’exposition pour 30 entreprises et partenaires ;

– 7 ateliers B to B permettant aux participants d’organiser leurs rendez vous d’affaires ciblés et de sélectionner les meilleurs partenaires pour leurs projets à La Réunion et en Afrique ;

– 48H de Hackathon ouvert aux étudiants pour imaginer une solution digitale innovante.

Vous pouvez découvrir les intervenants confirmés sur le site : http://nxse.io/page/speakers

La Transformation Numérique en Afrique au coeur de l’édition 2016

À l’occasion de ce premier forum NxSE, le monde du numérique africain se donne rendez-vous à La Réunion autour de deux thématiques phares : la transformation numérique des états et des entreprises en Afrique et la révolution des métiers grâce au numérique. Une centaine de participants étrangers sont attendus sur ces deux jours de forum : des chefs d’entreprise, des startup, des bloggeurs, des écoles, des représentants de gouvernements africains ainsi que des « keydecision makers » du numérique.

Il ne vous reste plus qu’à acheter votre billet sur http://nxse.io

 

A PROPOS DE DIGITAL REUNION

L’association des professionnels du Numérique à La Réunion, est une association créée en 1997 à la demande des professionnels de la filière, qui réunit les principaux acteurs du marché dans le secteur du numérique. Tous convergent vers un même objectif : participer à la création de conditions économiques, législatives et concurrentielles indispensables au développement de la filière.

http://digitalreunion.com

FORMAT signe un partenariat pour se développer et conquérir de nouveaux marchés

FORMAT, société locale de services du numérique, signe un partenariat avec le groupe DIVALTO, éditeur de logiciels à l’international. Cette nouvelle étape s’inscrit dans le développement des activités de Format vis-à-vis des PME et des TPE réunionnaises. Elle entre également dans sa stratégie de conquête à l’export.
ACCELARATEUR DE PERFORMANCES POUR L’ENTREPRISE
Société de services du numériques créée en 1992, FORMAT est la référence locale en matière d’intégration de solutions de gestion d’entreprise. Conseil, compréhension des métiers et leurs enjeux, formation, suivi et maintenance : son rôle est d’accompagner les entreprises dans toutes les phases de leurs projets informatiques. Ses logiciels permettent de gérer les devis et factures des PME, la comptabilité, la paie, les achats, les stocks…

Après le leader mondial SAGE, son partenaire historique, et le groupe international CEGID, la société installée au Port élargit aujourd’hui son portefeuille de solutions en signant un partenariat avec le Groupe DIVALTO. Cette collaboration est un véritable gage de confiance de la part d’un éditeur présent à l’international pour le travail d’une entreprise réunionnaise.

Le groupe DIVALTO, éditeur de solutions de gestion et de mobilité d’entreprise, à la particularité de pouvoir adresser des solutions numériques aux TPE, PME & ETI. Avec ces nouveaux outils adaptés au tissu économique local, FORMAT peut désormais aider des très petites entreprises à accroître leur performance dans leur secteur d’activité. La société de services numériques confirme sa détermination à devenir le partenaire privilégié des TPE, tout en renforçant son engagement vis-à-vis de ses 800 clients.

L’EXPORT : UN PROJET AMBITIEUX
Cette nouvelle étape dans la vie de FORMAT s’inscrit dans la stratégie de conquête de nouveaux marchés. Si le chiffre d’affaires à l’export représentait 5% du CA en 2015, l’objectif est d’atteindre 12% en 2020. Pour appuyer cette ambition, l’entreprise locale entend donner un important coup d’accélérateur dans les prochaines années.

Cela passe d’abord par le développement d’une activité très spécialisée d’édition de logiciels. Un pôle R&D vient d’être créé à cet effet. Puis, par l’ouverture des services de Format aux marchés de l’océan Indien (Maurice, Afrique de l’Est), toujours en étroite collaboration avec ses partenaires historiques. Les objectifs de croissance de l’entreprise sont également ambitieux : elle souhaite faire passer ses effectifs de 24 à 40 personnes d’ici 2020.

Pour Didier Fauchard, directeur de FORMAT, « la diversification de nos services sur le territoire et l’essor de nos activités à l’export, en nous appuyant sur des éditeurs reconnus, sont les deux composantes essentielles de notre stratégie de développement ».
A propos de…
Depuis 1992, FORMAT, intégrateur de logiciels de gestion et depuis peu éditeur, répond aux besoins des PME en les accompagnant dans le choix de la solution la mieux adaptée à leur environnement. Les solutions de Format permettent de couvrir l’ensemble des besoins d’une entreprise : comptabilité générale et analytique, RH, flux financiers, paiement, recouvrement, fonctions d’achat/vente, gestion de stock et logistique. L’offre est divisée entre plusieurs logiciels de référence, tels que SAGE et CEGID. L’intégrateur réunionnais dispose d’une base de 800 clients, principalement dans l’île, de 1700 licences en exploitation et a réalisé 2,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2015.
Pour plus d’informations : format.fr

Le groupe DIVALTO à l’international c’est :
– De nombreux comptes clients dans près de 20 pays.
– Des partenaires distributeurs stratégiques en Europe et au Maghreb.
– Des filiales en nom propre au Canada et au Brésil.

Chefs d’entreprise, cadres et consultants : boostez votre carrière avec l’ESCP

 

Tétranergy a annoncé l’ouverture des inscriptions pour la 4eme promotion de leur cycle le diplôme Manager dirigeant de ESCP Europe(Bac +5). Ce sont 448 heures de formation d’excellence. Tout le cycle de formation est fait avec les enseignants ESCP Europe qui se déplacent pour vous à la Réunion avec un rythme compatible avec une activité professionnelle (3 jours par mois).

Comme un témoignage est le meilleur moyen de vous expliquer la valeur ajoutée de cette formation, le mieux est de laisser les participants vous expliquer ce que leur apporte ce cycle de formation.

 

 

 
Pour plus d’information, n’hésitez pas à contacter l’équipe de Tétranergy :
http://www.tetranergy.com/escp-europe

 

Sogexis, l’expertise en solution de gestion sur mesure

Avec de belles références comme clients (Les Oeufs Matines, les salons Indriya, Stop Insectes et même la mairie duTampon…) , Sogexis est devenu en quelques années un acteur clé du logiciel de gestion. Cette entreprise dynamique propose des solutions sur mesure dans un cadre budgétaire maitrisé. Nous invitons à la découvrir avec cet entretient que nous avons eu son gérant et fondateur Thomas Laurent.
 
ClasseAffaire.re : Présentez-nous Sogexis ?
​Thomas Laurent : Nous sommes spécialisés dans la mise en place de solutions de gestion pour les entreprises et les collectivités. Notre équipe expérimentée propose des logiciels de gestion sur mesure pour optimiser la compétitivité et la productivité de nos clients.

ClasseAffaire.re : Nous souvent entendons parler d’ERP. Alors c’est quoi un ERP en quelques mots ?

​Thomas Laurent :  Un ERP est un progiciel de gestion qui gère tous les flux d’une entreprise (Achat, Stock, Vente, CRM, Logistique, Production, Comptabilité etc.) sur une même base de données. C’est la​ colonne vertébrale informatique de votre société. L’ERP vous fait gagner un temps précieux en réactivité, en lisibilité, en prise de décision et en organisation.
ClasseAffaire.re : Quelle est la spécificité de votre offre ?
Thomas Laurent : En plus de notre expertise et de notre expérience en intégration de logiciel de gestion. Nous proposons des développements spécifiques pour adapter le logiciel au besoin du client. Nous offrons donc un accompagnement de qualité afin de proposer des solutions sur mesure aidant nos clients dans leurs tâches quotidiennes.
​​ClasseAffaire.re : Vous avez une expertise sur le logiciel de caisse. Qu’apporte votre solution aux commerçants ? 
Effectivement, le logiciel de caisse est un module de notre logiciel de gestion. Il est intégré à l’ERP et bénéficie donc tous ses avantages. Ce module de caisse est moderne, intuitif et sécurisé. Il est accessible via un simple navigateur internet sur tous supports (PC, Mac, Tabette etc). Cerise sur le gâteau, vous pouvez le coupler à un site d’e-commerce sur la même base de données.
ClasseAffaire.re : Vous avez aussi une offre CRM pour toutes les entreprises. Pouvez-vous rappeler ce qu’est un CRM   ? 
Le CRM (Customer Relationship Management) ​est un module qui permet de gérer la relation client. Du
marketing au SAV, en passant par la prospection, le suivi client etc. Toute entreprise qui a une force commerciale (A partir d’un commercial) devrait avoir un CRM !
ClasseAffaire.re : Quels sont les avantages de votre offre CRM ? 
Thomas Laurent : Ces principaux avantages sont la simplicité d’utilisation, l’ergonomie et l’intégration aux autres modules. C’est très simple de passer d’une étape de prospection à un devis puis à un bon de commande, une livraison etc. sur le même logiciel.
ClasseAffaire.re : Quelles sont les actualités de Sogexis ?
Thomas Laurent : ​L’actualité est riche : nous renouvelons notre partenariat avec Odoo (le logiciel de gestion open source n°1 mondial), nous lançons une offre caisse, une offre e-commerce, nous recrutons, nous accueillons de nombreux clients chaque mois. Pas le temps de s’ennuyer.
ClasseAffaire.re : Plus largement, avez-vous des conseils pour des entreprises qui veulent s’appuyer sur le numérique pour booster leur business ?
Je suis persuadé qu’une entreprise qui n’informatise pas sa gestion aura de grandes difficultés dans les années à venir.​
 On assiste à une révolution numérique et il faut monter dans le train maintenant ! ​L’informatisation de sa gestion permet d’optimiser ses achats, ses stocks, ses ventes, sa relation client, sa trésorerie. C’est vital dans ce contexte concurrentiel et cette mondialisation. J’invite toutes les entreprises réunionnaises à étudier des solutions de gestion comme les nôtres.
Merci pour cet entretien.
ClasseAffaire.Re : Merci et surtout bon vent à Sogexis.Pour en savoir plus, n’hésitez pas à découvrir le site de Sogexis : http://www.sogexis.fr/

L’ARTIC lance le Forum des Utilisateurs du Numérique

Dans le cadre de la nouvelle impulsion de l’ARTIC, Antoine Noirbuisson fondateur et gérant d’API Business a rejoint les administrateurs de l’association des professionnels de la filière numérique.  Il a pris en charge le FUN, Forum des Utilisateurs du Numérique, la fenêtre de l’association ouverte sur les entreprises des autres filières, sur les associations et les collectivités. Nous vous invitons à découvrir avec lui ce FUN.

ClasseAffaire.re : Alors Antoine, sérieusement,  c’est quoi ce « FUN » en quelques mots ?
Antoine Noirbuisson : Si on veut faire simple c’est une vitrine pour les entreprises membres de l’ARTIC. L’objectif premier du FUN c’est de valoriser auprès des clients et consommateurs de technologie, les savoirs faire des sociétés Réunionnaise dans le domaine des technologies. Au travers de séminaire traitant de sujets proposés par les clients, nous pourrons exposer les meilleures pratiques et présenter les solutions crées, distribuées, intégrées localement. Quand nous parlons de lieux d’échange c’est que les deux parties sont appelées à se présenter. Ce qui permettra aux clients de présenter leurs feuilles de route et la complexité ou spécificité de leur métier, aux membre de l’artic de présenter les solutions immédiatement applicables ou d’adapter leurs investissement et feuille de route. Enfin comme c’est un espace de dialogue le FUN est une opportunité pour l’Artic de faire part au clients et notamment administrations de nos attentes pour optimiser la relation client/fournisseur. Ce qui se traduit par la signature de SBA.

ClasseAffaire.re : Comment est née cette idée de forum au sein de l’ARTIC ?
Antoine Noirbuisson : A la suite de l’élection du nouveau bureau, les membre du CA ont étés réunis au cours d’un séminaire « brainstorming ». Cette idée ayant fait l’unanimité elle est aussitôt mise en œuvre.

ClasseAffaire.re : Cela veut dire que les lieux d’échanges sont aujourd’hui inexistants ?
Antoine Noirbuisson : Bien évidemment non. Il y a déjà de nombreux rendez-vous organisés par l’Artic « Regard croisé » notamment. Mais c’est un format différent. Plus commercial. Nous vendons et faisons la promotion des compétences locales.

ClasseAffaire.re : Comment devient-on membre du FUN ?
Antoine Noirbuisson : Côté filière numérique il suffit d’être membre de l’Artic, Côté client il faut prendre une adhésion membre associé.

ClasseAffaire.re : Quels sont les rendez-vous et les thèmes à venir ?
Antoine Noirbuisson : Il est intéressant de se rendre compte qu’il y a une vraie attente côté clients pour mieux cerner l’offre locale. Les premières rencontres nous ont permis d’identifier de nombreux sujets que nous cherchons à regrouper sous des thèmes. Il y aura donc en 2015 des séminaires sur les sujets suivants : demandé par l’ordre des experts comptable et certaines administrations : la sécurité, l’hébergement, la dématérialisation, la GED. De nombreuses interrogations émises sur les évolutions légales : l’obligation de création du Poste CIL, la mise en place pour les RH de la base de donnée Unique, le traitement du compte épargne pénibilité. Des sujets d’ouverture nous ont étés posés : l’environnement et les nouvelles technologies, les déplacements, Enfin d’autres sujets plus précis nous ont étés demandés : l’OPEN DATA, La Business Intelligence, la CRM…Parmi tous ces sujets nous devons sélectionner ceux pour lesquels nous aurons la plus grande qualité de réponse. Les sujets sujets seront fixés au cours de la prochaine AG du 27 novembre.

ClasseAffaire.re : C’est quoi les objectifs 2015 pour le FUN ?
Antoine Noirbuisson : Nos objectif sont au nombre de 3 :
1- Réalisation de 5 séminaires FUN
2- Signature d’un maximum de SBA
3- qui pour le moment est surtout un vœux : création d’un groupe de réflexion réunissant acteurs de la filière et clients dans le but de publier un livre blanc de bonnes pratiques (le sujet de la « comptabilité énergétique » nous a été proposé par l’ADIR)

ClasseAffaire.re : Quel est votre point de vue sur la filière numérique réunionnaise ?
Antoine Noirbuisson : Notre filière est surtout en train de se décomplexer sur sa capacité a faire. Nous prenons conscience que nous ne sommes pas en retard et que nous sommes même un pôle d’innovation très observé. Les (nombreux) nouveaux acteurs de notre filière apportent un nouveau souffle en terme de compétences mais aussi de mentalité. Moins cloisonnés, nous pouvons observer la multiplication des collaborations et accords de partenariats. Forts de ces constats la filière a besoin de se structurer et se faire reconnaître aux yeux de tous comme une filière dynamique, porteuse d’espoir tant d’un point de vue économique que social.

ClasseAffaire.re : Avez-vous des conseils pour des entreprises qui veulent s’appuyer sur le numérique pour booster leur business ?
Antoine Noirbuisson : Mon conseil : il n’y a plus de temps à perdre. Nous vivons une depuis 20 ans une révolution numérique. Aujourd’hui le rythme s’accélère. Quelque soit le métier, le numérique est partout, et les société qui arrivent à la Réunion pour représenter une grande enseigne ou une franchise, le font avec un équipement complet en ce qui concerne les études de marché, zone de chalandise, carte de fidélité, outils de gestion, site internet… Les entreprises qui ne s’inscrivent pas dans cette voix sont condamnées.
Pour conclure, restons positifs. Je vous propose de transmettre le message suivant à vos lecteurs : Venez participer et échanger lors des évènement du FUN pour faire du numérique une opportunité de croissance pour votre entreprise.
Merci pour cette interview.

ClasseAffaire.re : Merci pour le conseil. Il sera transmis 😉 

 

Pour suivre l’actualité de l’ARTIC :
http://www.artic-asso.org
https://www.facebook.com/articreunion